Le torrent des encombres près de la Meije

018 – Torrent des Etançons

39,0059,00

Deux chemins sont possibles pour s’approcher de la face Nord de la Meije, depuis la Bérarde. On remonte le sentier vers la Tête de la Maye. Cela permet d’avoir une vue panoramique du vallon, comme sur notre photo numéro 3. Ou on traverse le village pour d’en écarter ensuite, à angle droit à travers une pente herbeuse. On se retrouve de toute manière sur la rive gauche du torrent. Sur notre photo, on atteint enfin le but. Nous pourrons traverser sur une passerelle que l’on distingue. Et atteindre le refuge des Chatelleret, au pied de la Meije. Une grande photo pour épater vos amis.

Impression de qualité avec un procédé 12 couleurs, sur un papier couché (240g/m2) avec effet mat satiné. Haute résistance aux rayons UV. Envoi sous tube en carton solide.

Effacer

Description

Le torrent de Bonnepierre près de la Meije

 

C’est une randonnée qui laisse des souvenirs variés. Celui de notre évidente petitesse face au gigantisme de la montagne. Celui de notre fragilité dans cet univers minéral et sauvage. Celui du courage (ou de la témérité) de l’homme qui s’engage dans l’escalade d’un monstre comme la Meije: il y a 2 kilomètres jusqu’à son sommet, quand vous êtes à ses pieds.

Pourtant, sur ce sentier on trouve de la beauté, on ressent quelque chose comme de la sérénité. Cette vaste vallée a été creusée par ces glaciers géants que l’on voit, réduits à peu de choses, de part et d’autre du pic du Promontoire. C’est là qu’est situé un refuge pour les alpinistes qui vont entreprendre l’escalade. Il est à 800 mètres du sol, et ressemble à une cage à poule en métal bleu, dans l’objectif photo.

La Meije n’apparaît pas aussi impressionnante que d’autres montagnes plus sveltes, plus pyramidales. Elle fait l’effet d’un mur, d’une barre. C’est là qu’elle nous trompe avec son apparente bonhomie. Beaucoup de morts ont payé leur volonté de la vaincre en arrivant à son sommet. Que d’histoires elle pourrait nous raconter !